Les aliments à consommer avant et après le running

Vous avez besoin d’une bonne alimentation pour mieux courir. Certains pensent qu’il faut suivre un régime sportif afin d’avoir de l’énergie durant la course. Cependant, le fait de manger sain et régulièrement fera l’affaire. Il est alors temps de découvrir quels aliments faut-il prendre avant et après la course.

Les besoins de l’organisme

L’organisme dépense de l’énergie quand vous courez. Cependant, les besoins varient d’un individu à un autre. En effet, une personne qui va parcourir 20 kilomètres a plus besoin de calories qu’une autre qui ne fera que 10 kilomètres. Par ailleurs, il faut tenir compte de la taille, du poids, de l’âge et du sexe du coureur. La masse musculaire et les graisses corporelles constituent également un critère à ne pas ignorer.

Le corps a surtout besoin de glucides durant le running. Ce sera le carburant que le corps va utiliser lors des efforts physiques. L’organisme se charge alors de la transformation de ces glucides en glucose. C’est ce dernier que les muscles utilisent pendant la course.

Les protéines se trouvent également dans la liste des aliments à consommer. Vous pouvez en trouver dans les viandes blanches comme le poulet ainsi que dans le poisson et les œufs. Vous devez aussi  avoir des aliments à fibres dans votre assiette. Généralement, tous les légumes verts en contiennent.

Sachez aussi que les aliments à prendre varient en fonction de l’heure à laquelle vous allez courir.

Le running en matinée

Si vous devez commencer la course le matin, il faut faire le plein de glucides. Les acides aminés vont booster les muscles. L’insuline fait son travail en régulant le taux de glucose. Vous aurez ainsi des réserves d’énergie à utiliser pour votre course.

Le yaourt est l’aliment idéal pour avoir les calories demandées par la croissance musculaire. Les baies rouges sont aussi excellentes pour atténuer les douleurs musculaires. Les deux peuvent alors être consommés ensemble.

Après la course matinale, vous êtes épuisé. Une récupération s’impose alors. Par conséquent, il faut reprendre des protéines et des glucides. Le déjeuner est le moment opportun pour cela. Outre les aliments riches en protéines bien connus, vous pouvez aussi consommer du sésame, du soja et des aliments contenant du gingembre.

Pour le soir, pensez à alléger votre repas. Il est conseillé de ne pas prendre des glucides. Une soupe suffit pour tenir toute la nuit.

La course du soir

La composition des repas est la même que ce que vous devez prendre pour une course matinale. Seulement, votre organisme va utiliser ce que vous avez pris au déjeuner. Et une heure avant le running, une collation s’impose. Les barres vitaminées constituent un excellent en-cas.

Pour les deux cas, n’oubliez pas de vous hydrater.

En résumé, vous trouverez la force dans votre alimentation. Vous pouvez courir à n’importe quel moment de la journée. Veillez tout simplement à ce que votre alimentation soit riche et variée afin de vous apporter l’énergie nécessaire au running.